Commentaire biblique du 25 janvier 2023

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 16, 15-18)

En ce temps-là,
Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres :
    « Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile à toute la création.
    Celui qui croira et sera baptisé
sera sauvé ;
celui qui refusera de croire
sera condamné.
    Voici les signes qui accompagneront
ceux qui deviendront croyants :
en mon nom, ils expulseront les démons ;
ils parleront en langues nouvelles ;
    ils prendront des serpents dans leurs mains
et, s’ils boivent un poison mortel,
il ne leur fera pas de mal ;
ils imposeront les mains aux malades,
et les malades s’en trouveront bien. »

En mon nom

  C’est la toute fin de l’évangile de Marc. Après ce dernier discours quasi testamentaire de Jésus à ses disciples, leur ultime feuille de route en un sens, plus que trois lignes, très sobres, pour dire en quelques mots et l’Ascension et le commencement de la mission des apôtres : Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au Ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

   Quel épilogue tout de même ! Aussitôt dit, aussitôt fait !  Et, quand on y pense, tant de siècles envisagés en si peu de mots. Car ce ne sont pas seulement le seul vivant des apôtres ni les quelques décennies qui suivirent que vise ce si bref épilogue. C’est toute la vie et le déploiement à venir de l’Église ! Au fil des siècles, le long et mystérieux cortège de ceux qui un jour (par quels chemins ?) deviendront croyants. Quant aux signes (expulser les démons, parler en langue nouvelle, prendre des serpents dans leurs mains, être indemnes de tout poison, guérir les malades) ils ne relèvent évidemment pas de la magie ni du spectaculaire. Car Dieu ne lègue pas aux siens des supers pouvoirs, il continue juste à travailler avec eux. À travers eux, il continue à se donner, lui. Des prodiges comme tels arriveront, ils seront rares. Mais à qui sait voir, sa grâce surnaturelle de venir au secours des hommes elle abondera. En mon nom… Qui donc est ce Dieu qui, pour le monde, passe aussi par les hommes ?

Diacre Patrick LAUDET